21/06 : L’actu de la semaine

La CS3D évolue ; le coût économique mondial des moustiques… Que s’est-il passé du côté des nuisibles et de l’hygiène publique ? Retour sur l’actualité de ces dernières semaines.

DANS L'ACTUALITÉ

  • En avril dernier, l’un des puits de l’usine Perrier sur le site de Vergèze (Gard) avait dû être fermé suite à une contamination. Depuis, deux nouveaux puits sont à l’arrêt. La marque a stoppé provisoirement la production de ses bouteilles d’un litre au moins jusqu’à la fin de l’été, selon des informations de France Info. En attendant, le groupe Nestlé a obtenu la permission de produire une nouvelle boisson gazeuse mais sans l’appellation eau minérale naturelle.
  • Depuis le début du mois, les limaces prolifèrent dans les jardins et potagers. Avec un printemps pluvieux, le temps est propice à ce gastéropode. Les agriculteurs, premiers impactés, témoignent d’un ravage des cultures. « Malheureusement, avec le temps humide qu’on a eu, des petites limaces nous ont mangé les tournesols avant qu’ils ne sortent, dans la terre, il n’y est rien resté » cite RMC.
  • Les derniers chiffres de Santé Publique France rapportent 601 nouveaux cas importés en France de dengue, 2 de chikungunya et 1 de Zika entre le 1er mai et le 18 juin. En revanche, toujours aucun cas autochtone n’a été recensé.
  • Après avoir été épinglée par l’association Projet Animaux Zoopolis, la mairie de Mérignac (Gironde) a décidé d’arrêter la capture de pigeons et l’utilisation de méthodes létales, rapporte Sud-Ouest.
  • Sur son site, la préfecture de l’Aveyron a rappelé le 13 juin, l’interdiction de la vente et l’utilisation de l’insecticide SNIPER 1 000 EC DDVP, qui contient du dichlorvos, une substance potentiellement mortelle.
  • Du 12 au 14 juin s’est tenu le symposium international One H. Organisé par l’Anses, le laboratoire d’analyse Labocea, le technopole Innozh et le palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc, il a pris place à Saint-Brieuc (Bretagne). Ce congrès de spécialistes a réuni les acteurs de la santé animale, environnementale et humaine pour discuter de la transmission des maladies infectieuses des animaux vers les humains.
  • Le 19 juin dans le numéro d’Empreinte Verte, diffusé sur France 3 Corse ViaStella, un débat s’est tenu autour des espèces invasives comme la Tapioma Magnum. Il s’agit d’une petite espèce de fourmi ravageuse des jardins et arbres fruitiers, présente notamment en Corse. Différents spécialistes sont intervenus.
  • Pourtant noté 4,8 sur Google, le restaurant « Bismillah » à L’Île-Saint-Denis a été fermé administrativement par décision du Préfet de la Seine-Saint-Denis le 14 juin pour non-respect de plusieurs mesures d’hygiènes (présence de cafards…).
  • Le Pays Malouin rapporte qu’un chien a été mordu par un ragondin à Saint-Guinoux (Ille-et-Vilaine). Il aurait mis plusieurs jours pour se remettre de sa blessure. Cette attaque pousse à se questionner sur la place du rongeur, très présent dans la commune.
  • Depuis 6 ans, la mairie du XVIIIe fait régulièrement appel à Smash, un chat qui chasse les souris du bâtiment. Le félin est rapidement devenu la mascotte des agents municipaux, comme le raconte Le Parisien. Une lutte naturelle et qui fonctionne !

LE GROS SUJET

La CS3D évolue

Dans un bulletin diffusé le 17 juin, la Chambre Syndicale de la 3D est définitivement devenue PROSANE. Une nouvelle appellation et un nouveau logo, adopté le 3 avril par l’Assemblée Générale Extraordinaire.

Avec un nouveau slogan : « un cadre de vie sain, préservé des nuisibles et des parasites », ce changement est synonyme de renouveau et de modernisation de l’organisation.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

94,7 milliards de dollars

94,7 milliards de dollars. C’est le coût économique mondial des moustiques et des maladies qu’ils véhiculent depuis 45 ans, selon une étude internationale coordonnée par l’Institut de Recherche pour le Développement présentée le 13 juin. Cette somme englobe les dépenses en médicaments, hospitalisations, perte de productivité ou encore achats d’insecticides.

Pour la France, ce nombre est de 600 millions pour les 30 dernières années. Les chercheurs déplorent que l’argent ne soit pas assez investi dans la prévention, d’autant plus que ces dernières années, les dépenses ont massivement augmenté.

Adrien Ribera, journaliste chez IZIPest

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Nous utilisons Brevo en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous acceptez que les données personnelles que vous avez fournies soient transférées à Brevo pour être traitées conformément à la politique de confidentialité de Brevo.

Téléchargez notre catalogue formation

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Par quoi êtes-vous intéréssé ?
Politique de confidentialité
« Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires à la gestion de votre demande par IZIPest. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. »