17/05 : L’actu de la semaine

La Sicile toujours envahie de fourmis de feu ; une étude américaine sur la population des rats à Lyon… Que s’est-il passé du côté des nuisibles et de lhygiène publique ? Retour sur l’actualité de ces dernières semaines.

DANS L'ACTUALITÉ

  • La Ville de Dijon (Côte-d’Or) a organisé tout au long de la semaine plusieurs réunions publiques en lien avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), pour sensibiliser la population à la lutte contre les moustiques tigres. L’insecte est présent dans le département depuis 2018 et ne cesse de gagner du terrain.
  • L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a lancé le 1er mai une campagne de surveillance renforcée du moustique tigre qui vise à limiter la propagation des maladies transmises par cet insecte. En 2023, la région a enregistré 261 nouvelles communes touchées par le moustique tigre. Cette surveillance renforcée doit s’achever le 30 novembre.
  • La Ville de Bruxelles en Belgique a diffusé un communiqué rappelant les règles à suivre pour éviter la surpopulation des rats, notamment l’interdiction pour un particulier d’utiliser des rodenticides.
  • L’entreprise japonaise Pasco Shikishima Corp, spécialisée dans la production de pains et pâtisseries industriels, a fait face à un scandale. Selon le média AP news, 104 000 colis de pains ont été rappelés dans plusieurs régions du Japon. Au moins deux consommateurs ont découvert des excréments de rongeurs dans des miches de pain. L’entreprise s’est excusée et a assuré renforcer la surveillance de sa production.
  • Un article du Progrès, publié le 9 mai, revient sur une enquête parue le mois dernier dans la revue américaine Plos One pour laquelle 595 rongeurs de deux parcs lyonnais (dont le Parc de la Tête d’Or) ont été piégés et analysés. Les résultats sont alarmants : un rat sur quatre est porteur de la leptospirose et désormais, une cartographie permet de localiser les zones les plus touchées. Les scientifiques lyonnais auteurs de l’étude, affirment que « le rat est un réel enjeu de santé publique».
  • Un reportage du JT de France Info fait état de l’invasion des fourmis de feu en Sicile. Présentes depuis l’été dernier dans le pays, premier touché en Europe, elles causent d’importants dégâts à la biodiversité et à l’agriculture. L’agronome Ferdinando Caldarella a exprimé son inquiétude face à l’inefficacité des actions de lutte menées jusqu’à présent.
  • Un reportage diffusé dans le JT de TF1 donne la parole à des habitants de Toulon (Var) excédés par la présence massive de pigeons dans les rues et parfois les commerces de la commune. Le reportage présente des méthodes pour faire fuir les volatiles, comme des répulsifs odorants. La mairie de Toulon a quant à elle, pris des mesures infligeant des amendes pouvant aller jusqu’à 450 euros pour ceux qui nourrissent les pigeons.
  • Selon l’AFP, une expérimentation visant à lutter contre les mouches asiatiques a été menée à Désaignes (Ardèche). Ces mouches ravagent les cerises et causent d’importantes pertes pour les agriculteurs. Ainsi, 300 guêpes asiatiques, prédatrices des mouches, ont été lâchées le 7 mai dans un verger de cerise. Cette expérience, encore à sa phase expérimentale, a été réalisée par l’INRAE dans le cadre d’un plan d’urgence lancé par l’État en 2023.

Adrien Ribera, journaliste chez IZIPest

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Nous utilisons Brevo en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous acceptez que les données personnelles que vous avez fournies soient transférées à Brevo pour être traitées conformément à la politique de confidentialité de Brevo.